Little Bouddha

Le magazine ésotérique zen et Feng-shui

L’améthyste, pierre calmante

Si vous êtes souvent anxieux ou éprouvez des moments de confusion mentale, alors l’améthyste est une pierre qui pourrait vous convenir ! Cette splendide gemme violette est largement reconnue pour ses propriétés apaisantes et éclairantes à travers le monde, ce qui en fait l’une des pierres semi-précieuses les plus appréciées.

Qu’est-ce que l’améthyste ?

Cette pierre charmante, affichant des teintes variant du violet pâle au violet profond, est en réalité une variété courante de quartz. Sa couleur provient des traces de fer dans ses minéraux. Elle est étroitement liée à la citrine, souvent trouvée dans les mêmes gisements.

L’améthyste prend forme sous la forme de géodes, de magnifiques cavités sphériques au sein des roches volcaniques. Sa teinte n’est pas uniforme mais présente des zones colorées à l’intérieur de chaque cristal, ce qui lui confère son caractère surprenant et unique.

Chauffée avec précaution, elle diffuse ses couleurs de manière plus homogène, mais une chaleur excessive peut altérer sa couleur, la rendant jaune, marron ou verte. Sa dureté sur l’échelle de Mohs est de 7.

Quelles sont les vertus attribuées à l’améthyste ?

Réputée pour sa valeur esthétique et ses propriétés, cette pierre a gagné sa place dans les bijoux de la couronne royale britannique et même sur le sceau de Cléopâtre ! Elle est utilisée en lithothérapie pour apaiser divers maux.

Elle calme l’anxiété et les angoisses associées. Elle clarifie l’esprit, favorisant la méditation et l’intuition. Elle aide à combattre les diverses dépendances (alcool, tabac). Elle soulage les maux physiques liés au stress : maux de tête, douleurs musculaires, troubles digestifs. Elle équilibre les différents systèmes corporels. Elle contribue à la purification de l’air intérieur. L’améthyste dans l’histoire et la mythologie

Si nous apprécions et reconnaissons aujourd’hui les bienfaits de l’améthyste, c’est qu’elle a une place de choix dans l’histoire de nos ancêtres, bien au-delà de son rôle purement ornemental.

L’améthyste a été utilisée dans des bijoux depuis au moins 5000 ans. Dans l’Antiquité, les Égyptiens la taillaient pour créer des bagues et des sceaux. On lui attribuait le pouvoir de prévenir les effets néfastes d’une consommation excessive d’alcool. En effet, le mot grec « amethystos » signifie « sobre ».

Selon la mythologie grecque, Dionysos, dieu du vin et de la luxure, ivre, tenta d’entreprendre une jeune nymphe nommée Améthyste alors qu’elle se rendait au temple d’Artémis. Refusant ses avances, elle invoqua Artémis, déesse de la chasse, qui la transforma en pierre blanche, dure et froide pour la protéger. Dans son chagrin, Dionysos versa du vin sur la jeune fille pétrifiée, la métamorphosant en améthyste. Une fois sobre, Dionysos, regrettant son geste, accorda à l’améthyste le pouvoir de dissiper l’ivresse. Au fil du temps, l’améthyste a acquis ses autres qualités médicinales.

Comment entretenir les bijoux en améthyste ?

En tant que pierre dure et résistante, l’améthyste résiste bien aux chocs et aux rayures, mais elle est sensible aux rayons ultraviolets, pouvant altérer sa couleur ou la ternir. Il est donc préférable de ne pas exposer les bijoux en améthyste au soleil.

Pour les nettoyer, une simple eau savonneuse utilisée avec une brosse à dents à poils doux suffit pour éliminer la poussière. Ensuite, il suffit de la laisser sécher à la lumière naturelle (sans être exposée au plein soleil).

Il est donc essentiel de se rappeler que l’améthyste est sensible aux changements de température et aux rayons ultraviolets, il convient donc simplement de la préserver pour conserver son éclat le plus longtemps possible !

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2024 Little Bouddha

Thème par Anders Norén