Un mandala, qu'est-ce que c'est ?

Publié par Célia Batana le

Un mandala, qu'est-ce que c'est ?

Le terme mandala vient de l'Inde, et signifie “cercle”, en sanskrit.

Il est symbolisé par des dessins circulaires. Il sont structurés et organisés autour d'un centre.

Ce centre s'ouvre vers l'infini. En outre, on retrouve ce symbole, représentant la vie, dans toutes les civilisations.

 

Le mandala dans les différentes civilisations

Le mandala est en général utilisé à des fins spirituels. En Occident, il est représenté sur les vitrines de cathédrales, tandis qu'en Asie il correspond à un enseignement de vie et à un symbole de méditation profonde. En fait, Il permet d'effectuer un travail sur soi (mentalement) et ainsi d'évoluer en acquérant certaines connaissances.

 

Les Amérindiens eux, l'utilisent pour s'ouvrir à l'au-delà. Le symbole va permettre la transmission d'informations entre esprits et humains, ou permettre de développer sa perception extrasensorielle.

 

Chez les chamans par exemple, on le retrouve en tant qu’emblème des saisons, des animaux totems ou encore des esprits de la nature.

Les Aborigènes, en Australie, sont reliés à leurs ancêtres et aux éléments de la nature par le biais de ces symboles. 

Le mandala est également mentionné dans la culture africaine, où il établit un lien avec les esprits. Les Africains le présentent comme une offrande, et il est souvent accompagné de nourriture ou de tissus. Ainsi, le but est d'être exaucé par les dieux ou encore de les remercier.

Symbolisme de la représentation

Le mandala symbolise un palais imaginaire avec 4 portes orientées vers le monde.

 

Ce palais se situe à l’intérieur de plusieurs couches de cercles superposés formant une sorte de barrière protectrice.

 

En général, chaque couche correspond à une qualité que l’on est censé acquérir afin de pouvoir atteindre le palais.

 

En fonction de la tradition à laquelle appartient un mandala, le palais présentera différents symboles qui seront associés à des dieux ou à des objets. On peut prendre comme exemple, une cloche qui représente le féminin et la connaissance dans la culture tibétaine, tandis qu’un diamant (Vajra) va être lié à un esprit clairvoyant.

Traditionnellement, la conception d’un mandala implique des rituels très précis, tels que des chants, des mantras à réciter…

 

Un objet sacré

Il représente aussi un objet sacré dans le bouddhisme et dans l’hindouisme tantrique, qui sont des religions pour certains, et des philosophies de vie pour d’autres.

On retrouve ce symbole représenté sous divers supports. En effet, un mandala peut être peint sur papier, sur bois, sur pierre, sur tissu ou sur un mur tout simplement.

 

On peut également retrouver dans certaines cultures, une représentation de mandala éphémère dessiné avec du sable coloré.

 

 

Par ailleurs, certains temples ont même été construits en se basant sur ce symbole : le Temple de Borobudur en est l’exemple parfait (mandala géant vu du ciel). 

Bien que cela puisse surprendre, les structures architecturales de nombreuses mosquées / cathédrales sont aussi construites sur ce modèle. C’est-à-dire que toute la construction se fait autour d’un centre relativement important.

Les effets du mandala

Connaître son moi intérieur

Carl Jung a été la première personne à utiliser le pouvoir thérapeutique du mandala dans le but d’aider ses patients à retrouver un certain équilibre, une paix et une cohérence intérieure

 

En effet, il a dit dans La réalité de l'âme - La Pochothèque : 

L'expérience enseigne que le "cercle magique", le mandala, est l'antidote utilisé de toute antiquité dans les états d'esprit chaotiques.

 

Ce médecin psychiatre suisse, né en 1875, fondateur de la psychologie analytique, a établi de nombreuses théories psychologiques, dont l’une consistait à faire le lien entre le point central du mandala et la psyché humaine (la psyché humaine est l'ensemble des manifestations conscientes et inconscientes du cerveau humain).

 

En fait, le symbole représente le “soi”. Une personne qui colorie ou dessine un mandala, va extérioriser ses émotions. Ainsi, son état intérieur sera projeté sur sa représentation du symbole.

Dans la mesure où vous êtes bien dans votre peau, la représentation du mandala, (du “soi”), sera donc plutôt harmonieuse.

 
La réalisation d’un mandala vous permettra d’apprendre à mieux vous connaître, tout en ayant une meilleure gestion de vos peurs et de vos angoisses. 
On se recentre et on se transforme sur le plan physique, psychique, psychologique et spirituel.
 

Cela s'explique par un changement vibratoire pendant le coloriage ou la représentation du symbole. En fait, les deux hémisphères du cerveau se mettent en action et s’unissent.

 

Se relaxer avec le mandala

En parlant d’hémisphères du cerveau, il a été effectivement vérifié que mettre de la couleur sur un mandala faisait bel et bien fonctionner nos 2 hémisphères simultanément. Cela permet ainsi d’utiliser son côté artistique (hémisphère droit) tout en se servant de la logique et de la symétrie (hémisphère gauche).

 

C’est bien cette union (cet équilibre) qui entraîne une sensation de bien-être et de paix intérieure.
Donc si vous êtes stressé, que vous recherchez de l’apaisement et de la relaxation, commencez par colorier un mandala, l’effet se fera tout de suite sentir.
Une pratique régulière peut développer la confiance en soi, la douceur et même l’amour de soi, sans oublier une volonté d’être une meilleure personne.

Dans cette optique, de nombreux enseignants et parents  s’y intéressent pour canaliser les enfants. Ainsi, leur imaginaire est stimulé et leur concentration accrue.

La méditation avec le mandala

En effet, il est clair que l’on se retrouve dans la continuité de la phase de relaxation en parlant de méditation. Le mandala, utilisé comme palais imaginaire,  est contemplé pendant la méditation.

La première étape consiste à choisir un dessin qui nous plaît, tout simplement. 

 

Cependant, il faut en connaître la signification ou la définir clairement soi-même.

 

Puis, il ne faut pas oublier de déterminer l’intention, le but recherché à l’issu de la séance de méditation.

Il s’agit de concentrer son regard sur le mandala afin de ne pas laisser son esprit s’égarer. Cela éclaire l’esprit et aide à guérir les déséquilibres psychiques


Pour conclure, de plus en plus de personnes colorient des mandalas pour se détendre et choisissent leurs couleurs instinctivement. Toutefois, il faut savoir que les couleurs ont aussi une signification. Le rouge représente la force / la passion, le rose l’amour ou l’intuition, et le bleu est le symbole de la paix intérieure … Quelques recherches vous permettront de savoir avec quelles couleurs vous souhaitez interagir.

Sélection d'articles Mandala

 

New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.